Les différentes maladies du nerf optique

Les différentes maladies du nerf optique

Les maladies du nerf optique peuvent aller de la perte de la vision temporaire à la cécité. Les causes de la maladie
Dans cette forme de dégénérescence, le nerf optique subit les conséquences d’une pathologie indirecte. Cette dernière prend la forme d’une maladie virale(herpès, rougeole), d’une névrite optique(inflammation du nerf optique) ou d’une exposition à des substances toxiques comme le plomb. Une mauvaise vascularisation des fibres optiques, provoquée par un caillot sanguin, peut perturber la circulation sanguine. Une compression du nerf, lors d’un traumatisme oculaire ou crânien engendre parfois une tumeur du nerf optique ou meningiome du nerf optique. Dans les cas de glaucome, le nerf est endommagé par des problèmes de pression due à une mauvaise irrigation de l’humeur aqueuse de l’oeil. On diagnostique également une atrophie du nerf optique lorsque la papille prend une couleur pâle qui prend de l’ampleur en cas de complications. Les symptômes de la maladie
L’oeil rougit progressivement et des douleurs surviennent lors des mouvements du globe oculaire. Des flashs lumineux et halos, une déformation des formes et des couleurs surviennent de façon frontale ou périphérique. Dans certains cas graves, la perte de la vision est définitive. L’atrophie du nerf optique se vérifie également dans les cas d’urgence médicale, accident vasculaire cérébral et traumatisme crânien. Ici, la perte de la vision, de la parole et de la mémoire jointe à des vertiges et maux de tête sont des signes d’urgence, avec un risque de cécité définitive. C’est le cas de figure du glaucome aigu (à angle fermé) qui se manifeste de façon soudaine. Le traitement de la maladie
Elle nécessite parfois un traitement médicamenteux, une intervention chirurgicale le plus souvent, toujours après avoir consulté un ophtalmologue pour un examen approfondi. En cas de perte soudaine liée aux symptômes de désorientation et de malaise, il faut contacter les urgences sans attendre pour éviter les complications telles que cécité, lésion cérébrale ou tumeur cérébrale. Un dépistage régulier est indispensable pour traiter un meningiome du nerf optique ou un glaucome fulgurant lorsque le patient souffre depuis longtemps d’une inflammation du nerf optique ou d’une atrophie du nerf optique. Lorsqu’ils sont diagnostiqués, la maladie est déjà installée.

Author : DocRuben

Publicités