Week-end découverte à Berlin

9 Oct

Le week-end dernier nous sommes allé à Berlin. Pour ma compagne, Coralie, c’était la première fois. Pour ma part, j’ai pas mal fréquenté cette ville à la fin du XXème siècle mais cela faisait bien 15 ans que je n’y avais pas mis les pieds. Outre les monuments qui n’avaient pas bougé, je n’ai pas retrouvé la même ville, ou alors j’ai changé depuis l’époque.

Pour ce séjour à Berlin, nous avons fait le choix d’effectuer une visite purement touristique avant tout. Du coup nous avons trouvé un hôtel (pas de Airbnb à Berlin !) du côté de l’avenue Unter Der Linden, où sont cioncentrés la plupart des monuments incontournables de la ville.

Pour notre première journée dans la capitale allemande nous n’avons pas chômé ! Nous avons commencé par faire une balade sur l’île aux musées. Nous n’avons pas eu le courage de les visiter tous les cinq, mais nous avons passé une bonne demie-journée à découvrir le musée Neus d’histoire egyptienne, et la Alte NAtional Gallery qui présente les impressionistes et de nombreuses peintures allemandes (Coralie est étudiante en Master d’histoire de l’Art).

L’après midi nous avons flané du côté de la mythique Alexanderplatz ou nous avons observé la vie locale, installé en terrasse avec une couverture sur les cuisses. Notre journée s’est termibnée par un super petit resturant Thai du côté de Friesenstraße.

Deuxième jour à Berlin, le marathon !

Levé tôt nous décidons de nous faire une grande journée de balade avec pas mal de choses à découvrir. cette journée sera particulièrement fatiguante. Berlin, c’est grand et il ne fait pas très chaud en octobre, alors on marche et au possible on évite de trop s’arrêter. Nous avons pu alors découvrir la place Gendarmenmarkt et ses vieilles rues typiques, la porte de Brandebourg, le mémorial aux juifs qui n’est pas dans sa meilleure forme, l’Unter der Linden (Sous les tilleuls), le Botanischer Garden et nous avons même pris le temps pour faire un peu de shopping du côté de Potsdamer Platz. Superbe journée, d’autant plus qu’elle était assez ensoleillée bien que la température n’était pas haute. cela dit j’avoue que deux jours n’auraient pas été de trop pour vraiment profiter de tout ce que nous avons pu découvrir.

Dernier jour à Berlin

La veille au soir nous avons rencontré en terrasse un couple de berlinois hyper sympa. Ils nous ont invité à déjeuner chez eux pour notre dernier jour. quel privilège de découvrir Berlin au travers de berlinois de naissance. Les anecdotes ont fusés, les retours sur l’histoire du pays, sur l’avenir. on a adoré et on s’est fait de bons copains ! L’après midi nous nous sommes offert un dernier moment de balade et de shopping pour faire quelques cadeaux à la famille. Nous avons donc passé 3 heures du côté de l’avenue Kurfürstendamm, les Champs Elysée berlinois.

la prochaine fois que nous viendrons et il ne fait aucun doute que ça ne traînera pas, nous prendrons tout de même un guide de voyage de Berlin pour découvrir de nouvelles choses et peut être plus sortir le soir car il existe ici plusieurs Berlin et il me tarde de les découvrir.

Publicités

Weekend à Lyon

5 Jan

Vous n’êtes certainement pas sans le savoir, Lyon est depuis quelques années élue au titre des villes européennes où il fait bon vivre, où il fait bon installer son entreprise, où il fait bon faire ses études. Un sacré palmares pour la troisième ville de France, qui s’affirme comme étant un pôle européen majeur, touristique, économique, éducatif …

Connue pour sa gastronomie et ses spécialités, pour ses nuits sonores, son festival de cinéma ou encore celui des lumières, Lyon est une ville très dynamique culturellement où des millions de touristes se rendent chaque année, en faisant la deuxième destination touristique française après Paris.

Forte d’une croissance vertigineuse, la ville lumière n’entend pas s’arrêter là et a déjà mis en place un plan de développement ambitieux : accès rapide pour Turin, développement des moyens de circulation propre, éradication de l’autoroute du sud passant dans le centre ville, éco-rénovation de nombreux quartiers …

Si vous désirez en savoir plus sur Lyon :

Bienvenue dans les gites en Ardèche

16 Déc

Une ancienne ferme au cœur de la nature

Notre gîte est un appartement situé au rez de chaussée, dans la maison du propriétaire. Les deux entrées sont indépendantes.

Cette ancienne ferme de montagne entièrement rénovée se trouve à 600 mètres d’altitude dans le hameau de Chassiers proche de Largentière en Ardèche du Sud.

Entouré de prairies et à quelques mètres de la forêt, vous apprécierez le calme et le cadre exceptionnel.

Au départ du gîte, vous aurez la possibilité de faire de nombreuses visites dans un rayon de 25 kilomètres, à la découverte de l’Ardèche, de Vallon-Pont-d-Arc, du vignoble et de sa Route des Vins, mais aussi des gorges de l’Ardèche avec ses versants escarpés, ses lacs d’origine glaciaire, ses hautes chaumes.

Pour les amateurs de randonnées, des sentiers balisés à partir du gîte vous feront découvrir le massif du Coiron avec ses paysages remarquables.

Un gite en Ardèche du Sud

Appartement de grand confort avec des équipements de qualité et chauffage central.

La capacité d’accueil est de 5 personnes.

4 pièces – Etage: RDC – Entrée indépendante 80 m²

  • Capacité d’accueil :5 personnes.
  • Couchage :2 lits simples, 2 lits doubles, 1 lit bébé
  • Descriptif :2 chambres, 1 salle d’eau, 1 WC. Cuisine, Salle à manger, Salon, Véranda, Cour, Jardin, Parking privatif
    Orientation Sud. Jardin de 200 m².

    En savoir plus sur le gite en Ardèche

Vente des aéroports de Lyon

16 Nov

Aeroport Saint exupery lyonLe 10 novembre 2016 l’État a finalisé la vente de 60% des aéroports de Lyon (Saint Saint-Exupéry et Bron) pour 535 millions d’euros. C’est le consortium mené par Vinci, Predica et la caisse des dépôts qui est aujourd’hui l’heureux titulaire de l’exploitation de l’aéroport jusqu’en 2047. Dans le même temps l’État français s’assure tout de même des rentrées foncières, restant propriétaire des « murs » et continuera d’assurer la régulation des vols.

Le consortium entend bien investir lourdement dans le développement de la plateforme aéroportuaire jusqu’à quasiment doubler son trafic d’ici 2030. Cela passera par des investissements lourds, notamment sur la construction de nouveaux terminaux, sur l’organisation des transports reliant la ville et l’aéroport … de belles perspectives de développement pour la métropole lyonnaise qui devrait donc dans les mois et année à venir connaitre de nombreuses créations d’emploi, tant à l’aéroport même que de la part des multiples sous-traitants y déployant leurs activités.

En savoir plus ….

Le traducteur technique

15 Mar

La traduction technique est un type de traduction spécialisée impliquant la traduction des documents produits par les rédacteurs techniques (manuels d’utilisateur, guides d’utilisateur, notices techniques, composition médicament … etc), ou, des textes se rapportant aux domaines technologiques ou d’autres traitant de l’application pratique des connaissances scientifiques et de l’information technologique. Bien que la présence d’une terminologie spécialisée est une caractéristique des textes techniques, cette même terminologie spécialisée seule n’est pas suffisante pour classer un texte comme étant technique notamment depuis que de nombreuses disciplines qui ne sont à priori pas «techniques» possèdent ce qui peut être considéré comme une terminologie spécialisée. La traduction technique couvre alors la traduction de nombreux types de textes spécialisés et exige un haut niveau de connaissance du sujet, la maîtrise de la terminologie et des conventions d’écriture pertinentes.

Pour poursuivre votre compréhension de ce qu’est la traduction technique : http://fr.wikipedia.org/wiki/Traduction_technique

La prévention des risques revisitée

11 Mar

Je viens de lire un article assez intéressant envisageant la prévention au sein des sociétés comme un outil de croissance. L’idée semble assez logique, ce qui l’est moins c’est que les patrons depuis des décennies, n’arrivent à voir ce fait que comme une contrainte administrative. Bien sût pas tous mais une très très large majorité.
Dans le cadre de mon travail il n’y a pas un jour que je n’entende pas des remarques du genre « ils vont encore nous couter combien avec ces nouvelles lois de prévention ? »
Car oui le soucis est bien là, la prévention des risques à jusque là toujours été considérée comme un coût, alors que le véritable coût pour l’entreprise est bien celui des accidents du travail et des maladies pros. La prévention est elle un investissement, rentable même puisque pour chaque euro investi, 2.20 euros retombe dans les caisse de l’entreprise. On ne parle pas là d’aides européennes ou autre qui satisferaient les chasseurs de prime, non on parle là de mécanique pure, une prévention des risques intelligente entraine un surcroit de bien être donc d’activité donc de productivité, et tout le monde est content.

Je vous conseille vivement de lire l’article de Linksoft sur le sujet. Rien de révolutionnaire, mais c’est si juste :

Source : La prévention des risques professionnels, outil de croissance 10 mars 2016 Linksoft

Acheter de l’or

8 Déc

Le titre est certes un peu étrange et pour le coup je ne suis pas une des ces sociétés spammeuses vous proposant des articles visant à vous faire souscrire à leurs services. Non, je tenais juste à vous faire part d’un petit article très intéressant découvert ce matin sur le blog épargne banqueo.fr à propos des investissements en or. L’article est simple et succinct mais explique très bien le fonctionnement des investissement sur la valeur or.

Si vous êtes épargnant n’hésitez donc pas à consulter cet article et les liens proposés qui sont d’autant de ressources complémentaires qui vous aideront à mieux comprendre les tenants et aboutissants de cet investissement : Investir sur l’or – banqueo.fr